Elbus Nievan

Forgeron itinérant de Vilmir

Description:
Bio:

Elbus, c’est le bon gars. Il cherche pas de noises, il est près à tendre l’oreille si son interlocuteur en a besoin, à prêter un bras si faut donner un coup de main et à raconter des histoires de son époque quand c’est approprié.

Son truc lui c’est la routine, une routine simple et apaisante bien loin de son passé guerrier qu’on ne soupçonnerait pas à premier abord. L’hiver, il est à Jadmar et l’été au Vieil Hrolmar. Dans chaque ville, il anime une forge, l’une lui vient de son oncle décédé sans héritier et l’autre de son père, décédé avec un seul héritier. Dans chacune, il emploie des apprentis, mais pas seulement, il récupère des gamins de la rue pour leur donner les bases d’un art qui pourrait leur permettre de vivre un peu mieux. De toutes façons, Elbus n’a pas d’enfant ou de femme, il n’a pas peur de la concurrence que ces gamins pourraient faire un jour.

Dans une autre vie Elbus était chevalier du Vilmir avant qu’une blessure à la cuisse ne l’empêche de rester au service de son seigneur. A écouter le bonhomme, il ne regrette pourtant rien : il a une mule, un iguane, la force de voyager et le temps d’apprécier la compagnie d’autres voyageurs. Que demander de plus ?

Elbus a disparu depuis quelques temps, Kekko étant depuis à sa trace. Le vieux forgeron aurait-il tenté de se faire disparaître lui aussi ? Depuis ces infortunés évènements, Elbus a été retrouvé par Kekko aux abords de la cité, en train d’acheter du charbon de bonne qualité. Furieux, Kekko s’en est pris au forgeron, qui a dû confesser vouloir lui confectionner un bracelet pour sa patte de reptile. Les deux sont depuis plus proches que jamais.

Kekko et Elbus quittent précipitamment la ville après qu’une rixe n’ait éclaté la veille à leur taverne. “Quel mignon petit lézard !”, aurait-on entendu. Il n’en faut pas plus pour faire sortir Kekko de ses gonds.

La nouvelle de la Bataille de Bakshaan parvînt aux oreilles des deux compères sous la forme d’un messager hurlant à tout va sur les routes qui traversent le continent. “Quelle époque.” soupira Elbus, tandis que Kekko scrutait l’horizon d’un regard circonspect.

Elbus Nievan

Mournblade Shmngg Shmngg