† Croc

Patron des Arènes de la Griffe

Description:

Figure du quartier du Caravansérail, ce gros bonhomme de Croc a la langue bien pendue. Son caractère enthousiaste et son vocabulaire simple, alliés à un éternel sourire joufflu, le rendent particulièrement accessible.

Derrière ce visage aux apparences benêt se cache un patron d’arène au sens des affaires aiguisés qui a valu aux arènes de la Griffe la renommée qu’elles ont aujourd’hui.

Bio:

Croc n’est pas bien bavard sur son passé. Ce qu’il n’hésite pas à évoquer, en revanche, est la manière dont il a gagné les arènes de la Griffe dans un pari au Colisée de Bakshaan.

A l’époque, l’arène n’était qu’un entrepôt à esclaves de plus du Caravansérail. Féru de combats, grand amateur de paris, Croc se mit en tête de faire des arènes de la Griffe la référence des arènes illégales, où l’on vient assouvir le désir de voir un sang “original” couler. Original par la nature de celui qui le verse, outre les combats d’esclaves particulièrement sordides, Croc n’hésite pas à faire combattre des femmes et des enfants, ainsi que des bêtes venues de loin. C’est que le spectacle attire les foules lassées des combats de gladiateurs conventionnels du Colisée.

Aux alentours de Straan, Myrsath 13 Croc est retrouvé mort par ses hommes. Comme d’habitude il était resté seul après le jeux de la soirée pour s’occuper de ses bêtes d’arène et les nourrir. Croc est mort enfermé de l’intérieur de la cage des lions à carapace qu’il employait.

Personne ne semble envisager une autre hypothèse que l’accident. Cependant le timing de la mort de Croc intervient a point nommé, l’empêchant de témoigner contre Partann Ishméria dans l’affaire des Oubliés.

† Croc

Mournblade Shmngg Shmngg