Harl Novodorsk

Sénateur de Bakshaan en charge de l'administration du port

Description:

Harl est un géant et un farouche combattant, du moins l’était dans sa jeunesse, et son visage balafré tranche avec le portrait habituel que l’on se fait d’un sénateur.

Harl parle simplement, mais ce n’est pas pour autant un esprit simple : le sénateur en charge du port érige simplement le pragmatisme et la franchise en valeurs cardinales.

Bio:

Harl n’est pas originaire d’Ilmiora mais du Tarkesh où, héritier d’un chef d’un clan des montagnes en perte de vitesse, il préféra renier son héritage et choisir la voie de la mer. Artisan ingénieux, et esprit curieux, Harl débuta sa carrière comme apprenti d’un fabricant de navires de Banarva, la capitale du pays. Les conflits périodiques avec Pan Tang eurent raison de cette vie paisible lorsqu’Harl s’engagea auprès d’un équipage militaire raidant les côtes du Dharijor pour en saboter les navires. Alliés de circonstance du Jharkor, dont ils partagent très peu de coutumes, Harl participa à l’assaut maritime sur Pan Tang, un coup audacieux qui mit fin au conflit. Comme beaucoup de tarkeshi, Harl perdit de nombreux amis ce jour là, et la cicatrice qui lui traverse le visage lui rappelle quotidiennement le danger que représente Pan Tang.

Devenu capitaine de navire par la force des choses, Harl se reconverti en marin et fut l’un des premiers à déjouer continuellement les tentatives de blocus mis en place par Pan Tang pour se rendre dans les terres de l’Est, et en Ilmiora particulièrement. Harl investit le fruit de ces échanges dans l’achat de navires additionnels et, un peu plus tard, dans la construction de chantiers navals à Nio, au Tarkesh. Profitant de chaque occasion pour se rendre en Ilmiora, le capitaine tomba sous le charme particulier de Bakshaan dont il connaissait surtout ses partenaires d’affaire.

A quarante ans, alors qu’une nouvelle guerre se déclare sur la Mer Pale, Harl change de rive en s’installant durablement à Bakshaan. Sa fortune aidant, il est rapidement naturalisé par des amis soucieux qu’il ne préfère pas Ilmar à la Cité Ambitieuse. Harl fait partie, à cette époque, des Princes-Marchands de la cité dont il reste cependant à l’écart. Harl est mis à contribution par le Haut-Sénateur Jerest, prédécesseur de Partann Ishméria, pour séduire la délégation diplomatique du Tarkesh, une mission qu’il mène à bien et qui conduit à l’ouverture de l’ambassade du Tarkesh en Ilmiora à Bakshaan, infligeant un camouflet à Ilmar.

Prenant goût à la politique, et étant une figure en vogue à l’époque, Harl abandonne son activité de négoce au profit d’un armateur en pleine ascension, Andémion Ivolas, et il se rapproche d’une noblesse qu’il n’hésite pas à couvrir de présents. Harl compense ses origines étrangères par une obsession d’apprentissage pour l’histoire de Bakshaan et de ses familles nobles pour lesquelles il témoigne un immense respect. Conseiller tour à tour des sénateurs Partann et Yvon, lorsque ceux-ci administraient le port, Harl se révèle être plus un adversaire des Princes-Marchands qu’un allié.

En 359JR, Harl est élu au poste de Sénateur chargé de l’administration du port, la responsabilité des affaires commerciales habituellement associée à ce poste ayant été retiré sous l’impulsion d’un Partann souhaitant s’occuper personnellement du sujet. Contrairement à Mahaut Sans-Terres, Harl jouit d’une réputation raisonnablement bonne auprès de la noblesse traditionnelle d’une part en raison de son héritage noble, quand bien même cette noblesse serait l’une du bout du monde, et d’autre part car Harl a déjà prouvé sa valeur et son adoration pour la Cité Ambitieuse.

Harl et Partann se trouvent en désaccord fréquent lorsqu’il s’agit des Princes-Marchands, ce qui complique la tâche des deux sénateurs et participe à une relative inefficacité du Sénat en matière commerciale, ce qui, indirectement, participe à l’essor de Menii (Cités-Pourpres), la grande rivale.

Nul ne sait quelles ambitions nourrit Harl, mais son parcours personnel laisse penser qu’il n’est pas encore tout à fait arriver à ses fins.

Harl Novodorsk

Mournblade Shmngg Shmngg