Jiacko Taeh

Sénateur législateur de Bakshaan

Description:

Pâle, assez fluet, le Sénateur Jiacko est un homme assez discret qui ne se perd pas en conversations inutiles.

S’il n’est pas bien bavard, le Sénateur est néanmoins très attentif à ceux qu’il reçoit.

Bio:

La famille Taeh est l’une des très rares familles nobles Bakshaanite à résider par delà les murs, dans la campagne environnant la cité dont elle administre les récoltes et les champs. Ces familles sont généralement la cible de quolibets et on les considère généralement comme des “paysans anoblis” tant elles se soucient généralement peu des affaires mondaines de la cité, leur préférant le rythme plus paisible des champs et des fêtes de village.

Deuxième fils d’une telle famille, la place de Jiacko dans ce monde était incertaine et il aurait pu finir, comme beaucoup de deuxièmes fils, dans la suite de son frère aîné veillant sur les exploitations. Jiacko était souvent malade, plus jeune, et il ne sortait presque pas, préférant la lecture aux périls du dehors. Là où ses frères devinrent des garçons solides et bronzés, Jiacko demeura pâle et chétif.

Profitant du passage d’un allié politique de son père venu de la Cité Ambitieuse, Jiacko émit le souhait de rejoindre la cité auprès de cet allié, et son père y trouva l’occasion parfaite de se débarrasser d’un fils feignant qui ne trouverait pas sa place dans les traditions Taeh.

Arrivant à Bakshaan, par les connaissances de cet allié de famille, Jiacko fit la rencontre du Magistrat Demetros et, les deux hommes s’appréciant, se mit à son service. Jiacko apprit ainsi auprès d’un juge à l’esprit libre, définissant son rapport au droit en marge des temples de la Loi, cherchant à faire du droit une affaire humaine plus que divine. Quelques années plus tard, en faveur des incitations de Demetros, Jiacko se rendit à Ilmar où il apprit les fondements du droit dans l’université de la cité. L’université, bien moins libre de pensée que Demetros, rapprocha Jiacko des préceptes des clergés de la Loi.

De retour dans à Bakshaan en 349JR, Jiacko se mit au service du Sénateur législateur de l’époque avant d’être élu à sa place en 354JR suite à l’apparition de rumeurs mettant en doute la loyauté du précédent sénateur et à l’absence de candidats faisant consensus auprès de la noblesse. Jiacko est, à cette époque, le quatrième sénateur de l’histoire à être issu des familles hors des murs.

Cela fait maintenant huit ans que le Sénateur Jiacko marche sur la corde raide qu’est le poste de sénateur législateur. Au carrefour des influences des autres Sénateur, de la noblesse, des Princes-Marchands et, pire encore, des Temples de la Loi, Jiacko essaie néanmoins de faire persévérer sa vision du droit, une vision héritée de son service auprès de Demetros. Néanmoins, l’influence d’Hek de Mirn, grand prêtre du temple de Donblas le Sage, perce parfois cet idéal de la saveur particulière des lois divines.

Le sénateur Jiacko est discret, et on ne lui connaît aucune ambition politique autre que celle d’exercer avec probité sa fonction. Il est néanmoins un opposant farouche de Mahaut Sans-Terres dont il ne reconnaît pas la légitimité.

Quelques personnes (dont les Elus) semblent savoir que Jiacko partage la couche de Mahaut, ce qui pourrait être à l’origine du retrait de sa loi sur les sénateurs d’origine étrangère.

Jiacko Taeh

Mournblade Shmngg Shmngg