ℬ | Mahaut Sans-Terres

Sénatrice-Trésorière de la Cité de Bakshaan

Description:

Les traits de Mahaut (prononcé ma-ha-ote) ne mentent pas : elle n’est pas originaire d’Ilmiora ni-même, disent ses détracteurs, d’une partie civilisée des Jeunes Royaumes. Ses yeux en amande, et les tatouages qu’elle porte au visage l’identifient aisément comme venant du Désert des Larmes.

Mahaut, si elle n’a jamais réellement vécu dans le Désert des Larmes, compose avec cette étiquette qu’on lui colle en surjouant ses origines, quitte à se parer d’atours faussement originaires de la région. La mode à Bakshaan étant ce qu’elle est, la sénatrice est considérée comme un parangon de bon goût et les puissants se plaisent à être vu en sa compagnie.

Bio:

Mahaut est le fruit de l’union entre un barbare du Désert des Soupirs et une femme Quarzhasi de bonne famille de la région de Karlaak. Lettrée et maniérée, elle présenta rapidement des capacités de mémoire et de calcul hors du commun et, par les connaissances de la famille de sa mère, fut prise sous l’aile d’un sénateur et marchand de la Cité aux Dômes d’Ambre et de Jade. Pendant près de vingt-ans, elle gravita dans les sphères du pouvoir, dans la suite d’un ambitieux sénateur qui tira bien son épingle du jeu à la suite de l’assassinat du Sultan Khalid.

Partann Ishméria fit la rencontre de la jeune Mahaut lors de son exil doré, et il passa le plus clair de son temps libre en sa compagnie, la rumeur disant qu’ils étaient amants. Partann retourna à Bakshaan avec Mahaut dans ses bagages, et la femme participa aux négociations du commerce de gemmes entre Karlaak et Bakshaan. A la suite de ces négociations, Mahaut reçu un titre de noblesse.

Il y a trois ans, lors de la deuxième réélection du haut-sénateur, que certains membres de la noblesse voulaient imaginer en difficulté politique, Partann, dans un acte d’hubris, voulu démontrer tout l’inverse. Usant de ses alliances, et de promesses, il fit élire Mahaut au sénat de Bakshaan, prouvant de fait sa toute puissance à l’époque, mais s’aliénant une partie plus traditionaliste de l’aristocratie.

Mahaut, si elle est appréciée des Princes-Marchands qui louent son pragmatisme, a une posture moins favorable auprès de la noblesse, et son cas sert régulièrement d’exemple aux détracteurs du Haut-Sénateur. D’autres encore, bien que favorables à Partann, voient d’un très mauvais œil la présence d’une barbare à la table de la plus puissante cité du monde connu.

Mahaut exerce aujourd’hui les fonctions de trésorière de la cité de Bakshaan avec suffisamment de talent pour que les dettes de la cité réduisent petit à petit, au prix de taxes toujours un peu plus élevées… Cependant, là où certains ne voient qu’en Mahaut qu’un pantin de Partann, d’autres ont bien compris que l’étrangère nourrit une ambition, dont elle ne parle jamais, qui lui est propre.

Mahaut a vécu quelques événements désagréables ces derniers temps : Hek de Mirn a accusé sa suite de pratiquer de la sorcellerie, conduisant ses suivantes dans les geôles du temple de Donblas le Sage. En réalité, il est probable qu’on ai cherché à la menacer sans la toucher directement. Mahaut se rend en effet auprès du temple de Straasha de Bakshaan, où les Elus ont d’ailleurs pu la rencontrer.

ℬ | Mahaut Sans-Terres

Mournblade Shmngg Shmngg