ℬ | Nastélian le Terne

Prince-Marchand de Bakshaan

Description:

Pour un facilitateur d’affaire, Nastélian a quelque chose d’étrange. Pas particulièrement flagorneur, ni vraiment amical, il n’est pas non plus possible de se raccrocher à un quelconque aspect bon vivant. Nastélian est, comme son surnom l’indique, terne. Terne, austère et froid, ce sont les mots que l’on utilise généralement pour le décrire.

Alors comment fait-il pour être si doué ? Si riche ? Nastélian a quelque chose d’étrange, mais tout ça s’efface face à son intelligence. Car Nastélian ne se contente pas de tenter de plaire, non, il comprend. Il est éduqué, très éduqué, et raffiné tout autant. Nastélian comprend les problèmes de ceux qui font appel à lui avec une rare intuition doublée d’une empathie impressionnante qui lui permet de discerner le vrai du faux avec une relative aise. La réputation de Nastélian va encore un peu plus loin et dit qu’il est conçoit parfois mieux les problèmes de ses partenaires qu’eux-même, anticipant des difficultés d’affaires futures.

Bio:

Nastélian est le fils d’un armateur dans une cité qui en comporte à l’époque des centaines. Si la succession est le chemin que lui trace le Destin, Nastélian choisit une route différente en s’enrôlant en tant qu’étudiant dans l’université de Menii, puis l’académie de Cadsandria avant d’errer quelques années dans les Terres du Sud dans, d’après la rumeur, des haillons et sans le moindre sou.

Habile négociateur, Nastélian attire rapidement l’oeil d’un seigneur Filkharois qui en fait l’un de ses agents. Quelques affaires fructueuses plus tard, Nastélian fait la rencontre d’un Seigneur-Marchand venu de l’Île des Cités Pourpres qui rachète à prix d’or le contrat qui lie le négociateur au seigneur Filkharois.

Pendant quelques années, Nastélian voyage à travers les Jeunes Royaumes pour le compte de son maître ne dépensant pas un sou pour lui-même, vivant toujours comme s’il n’était qu’un mendiant. Nastélian se rend utile, serviable et rapidement indispensable pour de nombreux puissants de toutes les terres qui forment les Jeunes Royaumes. Sa fortune naissante est investie et réinvestie dans ce qui s’avèrent être de très rentables affaires. Son employeur de l’époque finit même par lui demander conseil, lui-même pourtant un marchand accompli. Ce jour là, le vent tourne en faveur de Nastélian et le Prince-Marchand naît.

Nastélian revient à Bakshaan, une cité qu’il avait évité depuis son départ vers les Terres du Sud, et rachète l’affaire de son père pour que le vieil homme finisse paisiblement ses jours, avant de fermer boutique. Depuis ce jour, Nastélian n’a plus jamais financé directement ou indirectement d’expéditions ou de routes marchandes dans un soucis de neutralité commerciale garante de la qualité de son bon conseil pour ses partenaires d’affaires. En près de trente ans, Nastélian a créé un vaste réseau d’agents et d’ambassadeurs écoutant le battement de coeur des Jeunes Royaumes pour déceler les opportunités qui naissent.

Depuis un peu plus de quatorze ans et la mort de sa femme, Nastélian a acquis le surnom “le Terne”, tant il est rare de le voir sourire depuis.

Les Elus ont eu la chance de négocier avec Nastélian au cours d’une des soirées mondaines qu’il organise chaque semaine. Lui révélant que sa fille était en vie et libérée du démon qui la possédait, Nastélian a fait envoyer des agents à sa rencontre pour vérifier l’information. Nastélian s’est avéré être un allié politiquement bien renseigné à Bakshaan et ses conseils ont été mis à profit par les Elus depuis. ll n’est pas clair comment la révolte affectera ses affaires ou son espérance de vie. A méditer.

ℬ | Nastélian le Terne

Mournblade Shmngg Shmngg