Ѻ | Pelléas Andelioris

Riche marchand à la réputation douteuse

Description:

Pelléas Andelioris est un homme de la quarantaine fringante. Bien bâti, il domine d’une tête la majorité des habitants d’Occelia. Richement vêtu, il attire toujours l’attention même au sein des foules les plus denses. Derrière un masque de suffisance et même souvent d’ennui, il dégage une aura où se mélangent l’autorité naturelle et le danger.

Bio:

Dans une cité aussi paisible qu’Occelia, il n’existe a priori que peu de place pour les affaires louches, illégales ou dangereuses. Cette tranquillité contribue d’ailleurs à la popularité indéboulonnable de la maison Khosselys auprès de ses habitants. Evidemment, il n’est aucune règle qui n’accepte d’exceptions (mais ne le dites pas à un prêtre de la Loi). Il se trouve qu’à Occelia, c’est Pelléas Andélioris qui a l’honneur douteux de concentrer la majorité de ces exceptions.

Il est de notoriété presque publique que ce marchand a les griffes fermement plantées dans la majorité des activités “criminelles” d’Occelia. En pratique, celles-ci consistent essentiellement dans diverses formes de contrebande le long du fleuve Yr. Les marchandises convoyées n’ont le plus souvent d’illégal que le fait qu’elles échappent aux taxes commerciales de la maison Khosselys et se distinguent rarement par leur nature pernicieuse. La principale exception concerne une drogue qui est, elle, un pur produit local d’Occelia : la poudre colorée qu’on appelle pigments-songes, interdite officiellement par le père de Faraj Khosselys. Au demeurant, c’est la principale source d’affaires extralégales de Pelléas. Entre la surveillance des représentants de la loi locale et la nature peu restrictive de cette loi en matière commerciale, il n’y a guère de place que pour faire vivre qu’un seigneur du crime, et ce seigneur se trouve être Pelléas, parce qu’il s’est assuré de façon musclée le monopole des pigments-songes.

Il est encore plus publiquement connu que Pelléas n’apprécie guère la maison Khosselys, et que celle-ci le lui rend bien. L’origine de leur différend remonterait pour certains observateurs aux premières armes marchandes d’Andélioris, qui aurait bâti sa fortune en abusant de privilèges commerciaux accordés par les Khosselys et en arnaquant ceux-ci sur différentes transactions importantes. D’autres prétendent que leur antagonisme remonte plus loin dans le passé commun des deux familles. Quoi qu’il en soit, s’il devait exister quelque chose comme un opposant politique aux Khosselys, ce serait Pelléas Andélioris, et celui-ci attire naturellement les quelques mécontents qui ont grief avec la maison régnante d’Occelia.

Tout ceci n’est qu’un leurre, une pièce de théâtre soigneusement mise en place pour tromper un public fasciné. Les Khosselys ne se contentent pas de tolérer les activités d’Andélioris. Celui-ci leur rend directement des comptes et ne sert que leurs intérêts.

L’idée de cet arrangement complexe est née lorsque Mennlo Khosselys a pris la décision d’interdire officiellement la production et la commercialisation des pigments-songes, qu’il considérait à juste titre comme un fléau potentiel. Malheureusement, Mennlo était conscient que parmi les clients de cette drogue unique se trouvaient des individus puissants et bien informés, de par son attrait particulier pour les sorciers. Ces individus possédaient ou étaient en mesure d’obtenir les secrets de la fabrication des pigments-songes, et la matière première nécessaire à cette fabrication se trouvait exclusivement à Occelia. Il était donc illusoire d’espérer faire disparaître la drogue en l’interdisant ; au contraire, l’assèchement du marché pousserait les clients en manque à créer à Occelia leurs propres activités criminelles pour s’approvisionner.

La solution fut proposée par Faraj, qui se faisait la main dans la gestion de son futur fief à cette époque et dont l’une des premières victoires avait été d’établir des liens solides avec le jeune héritier d’une famille traditionnellement hostile à sa maison, les Andélioris. Plutôt que d’essayer de traquer une pègre potentiellement puissante et dangereuse, il serait mille fois plus simple de créer et contrôler eux-même cette pègre. Ainsi, la maison Khosselys serait en mesure de limiter la production effective de pigments-songes et de s’assurer que ceux-ci resteraient un produit d’exportation, épargnant la population d’Occelia. Il ne manquait pour réaliser ce projet qu’un homme à mettre à sa tête. Le choix de cet homme n’était pas facile. Il fallait un homme de confiance, d’une loyauté absolue, ce dont les Khosselys ne manquaient pas a priori. Il fallait qu’il ait une volonté de fer, pour surtout ne jamais céder à la tentation des pigments-songes, ce qui pouvait encore se trouver. Mais il fallait aussi que ses activités ne puissent être reliées en rien aux Khosselys, et que personne ne puisse le soupçonner d’être de mèche avec eux. Pour Faraj, Pelléas était cet homme. L’accord fut passé et peu après, Pelléas Andélioris fit le ménage dans la pègre locale pour en devenir le chef incontesté, grâce à des fonds obtenus “de façon illégale” dans ses affaires avec les Khosselys, qui exprimèrent publiquement leur mécontentement à ce sujet.

Depuis, Pelléas Andélioris exerce un contrôle ferme sur les milieux criminels d’Occelia, qu’il dirige avec une grande liberté d’action, mais toujours dans l’intérêt de ses maîtres. Il a déjà affronté avec succès plusieurs crises et éliminé des nouveaux-venus tentant de s’installer sur son territoire. Mais il fait aujourd’hui face à son plus grand défi : parmi les nombreux étrangers qui affluent aujourd’hui vers Occelia se trouvent, comme partout ailleurs, des criminels, qui cherchent naturellement à maintenir leurs affaires dans leur communauté d’origine, voire à les étendre dans la ville.

Narayan s’est intéressé à Pelléas dès qu’il a entendu parler des pigments-songes. Il a étudié l’homme et, aidé par une dose non négligeable de paranoïa naturelle, a fini par voir clair dans son jeu. Il cultive depuis sa fréquentation pour une raison simple : si un jour l’impossible devait se produire et les Khosselys se retourner contre la cause d’Oren, c’est sans nul doute par l’intermédiaire de Pelléas Andélioris qu’ils agiraient pour garder les mains propres.

Ѻ | Pelléas Andelioris

Mournblade Shmngg Drumcain