Mournblade

Le Roi des Gueux - Acte I
Le Chemin des Oubliés

Syolan, Myrsath 7

Lonyan, Myrsath 8

Asyran, Myrsath 9

View
Troubles
La Disparition de Corusian

Katan, Myrsath 5
Nous sommes de retour à Bakshaan, après trois semaines d’un voyages sans grande saveur (partiellement en raison de la cuisine d’Oreste).
Nous découvrons la demeure de l’Automne sens dessus dessous et vide ! Corusian, Thalia et Neia ont disparu. Plus grave encore, l’argent n’est plus là…
Une lettre de Corusian est livré par messager nous indiquant qu’il doit disparaître de la ville mais que l’argent est en lieu sûr.
Après une journée de recherche infructueuse le groupe décide de dormir.

Straan, Myrsath 6
Le groupe part à la recherche des deux sœurs et de l’argent. Si il est impossible de retrouver Corusian ou l’argent, Ancelin finit par retrouver les deux sœurs qui avaient été placés par Corusian auprès de sœur Yhla. Sur le chemin du retour à la demeure Ancelin et Thalia se font agresser par Tanis et sa bande qui cherche Corusian pour une histoire de dette à régler.
Nos recherche de Corusian ne mènent à rien. Il s’est tout simplement volatilisé. De plus l’agitation de la ville ne nous permet pas de nous concentrer exclusivement sur les pistes minimes que nous avons.
Nous avons demander à Ashem d’enquêter de son côté, peu être aura-t-il plus de chance que nous.

Narayan à aussi eut une entrevue avec les barons de la Chatte à Plume.

View
La Nuit Muette
Celle Qui Peint le Noir du Ciel

La Nuit Muette est une journée rêvée par tous les individus présents à Occelia dans la nuit du 22 au 23 Moonphath.

Cette journée commença tout à fait normalement, dans une ambiance un peu morne, puisque les funérailles de Romuald avaient eu lieu la veille au soir. C’est vers le milieu de la matinée que les gardes d’Occelia repèrent d’étranges éclats métalliques au niveau des forêts entourant Occelia. Ancelin, Damaseh et Oreste décident d’aller voir de quoi il en retourne accompagnés de quelques gardes.

Arrivé devant la forêt le groupe se rend compte que toutes les plantes ont été transmutées en métal (évènement apparenté à la Loi) et après une courte exploration des environs ce changement semble couvrir l’ensemble de la forêt. Le groupe décide donc de rentrer rendre compte à la famille Khosselys.

Malheureusement une fois rentrés les Élus se rendent compte qu’une tour a remplacé l’ancien marché et pire encore, que tous les individus présents sur le marché au moment de son apparition ont disparu. Les Élus décident donc d’explorer la tour mais sont vite décontenancés par l’inutilité d’une telle tâche : la tour est vide malgré des traces de vécu, il y a probablement longtemps. Néanmoins quelques observations intéressantes sont à noter, la tour d’aspect ménilbonéenne n’est PAS une tour ménilbonéenne, elle est éclairée par de petits cristaux (toujours actif) et en son sommet se trouve un énorme cristal rouge (inerte).

Une session extraordinaire a alors lieu au palais, là le groupe apprend que de nombreuses personnes disparaissent après être entrées dans des pièces (impossible de rouvrir la porte ou les issus) et que des inconnus peu loquasses ont fait leur apparition en ville. Ces « fantômes » ne parlent pas et ne semble pas avoir de but précis en ville. Ancelin, sur un coup de sang, décide alors d’utiliser sa rune de Vision à l’intérieur de la tour. L’effet n’est pas celui escompté. Ancelin aperçoit les meubles de métal qui devaient en temps normal habillés la pièce principale mais surtout, descendant des escaliers, une forme humanoïde faite de noir avec un visage de femme. Tout s’effrite autour de la monstruosité et la tour finit par s’écrouler.

Pendant ce temps, dans le palais, un individu tout à fait singulier fait son apparition (ci-après nommé « l’Individu »). S’il partage le style vestimentaire des « fantômes » en ville, lui demeure tout à fait loquasse, sur le qui-vive et armé. Malheureusement la barrière de la langue rend les choses compliquées, même si le groupe arrive à le mettre en confiance. Après quelques dessins remplis de bonnes volontés le groupe semble comprendre qu’il y a une histoire avec des portes, qu’il fuit la créature aperçu par Ancelin, qu’il n’a aucune notion de géographie des jeunes royaumes ni des dieux du Chaos et de la Loi.

Dépourvu d’idée le groupe décide d’explorer la ville à la recherche d’une « porte » qui aurait un effet plus spécifique que les autres. En effet, de plus en plus de portes ne donnent plus sur les pièces où elles sont sensé donner, cela semble être alors la piste la plus sérieuse même si sans autres indications cela se fait au hasard pur et dur. Au cours de leur balade les Élus noterons l’apparition de plusieurs dizaines de potences là où se trouvait un quartier que l’Individu semble reconnaître tout comme la tour effondrée.

La nuit commence alors à tomber et au fur et à mesure que le temps passe, de plus en plus de quartiers en périphérie de la ville sombre dans l’obscurité la plus totale, des rumeurs d’une dame noire circulent en ville. Les Élus comprennent que le temps est compté (et qu’ils sont suivis par un chat étrange) mais ne trouvent pas de solution évidente.

Finalement [et là il faudra me rappeler comment on en était arrivé là] le groupe et tous les survivants de la ville se dirigent vers la forêt où ils trouvent une autre tour. En haut de celle-ci se trouve une porte qui permet à l’Individu de repartir, après avoir écrit quelques phrases sur un papier à la demande d’Ancelin. Tout le monde finit par s’endormir.

Au réveil, tout ceci se révèle n’être qu’un rêve ! Sauf qu’en fait, pas tout à fait. Le groupe possède toujours son échantillon de métal en provenance de la forêt, le papier de l’Individu et tout le monde a fait exactement le même rêve (sauf ceux mort au cours de la nuit, pour qui le rêve s’arrêtait là).

View
Faux-Semblants
La Trahison des Chromatides

Straan, Moonphath 18

Après une longue semaine sur les routes, nous arrivons enfin à Occelia. Les faubourgs on triplé de population depuis notre départ pour Bakshaan, la ville entière est en ébullition.

Nous nous rendons tout de suite auprès d’Oren pour lui faire notre rapport, il nous informe de la visite de possible nouveau soutient venus d’Ilmar pendant les Chromatides qui commence le soir même. Il nous explique de plus différents problèmes qui causent entre autres l’agitation de la ville, et nous charge de tenter de les apaiser.

Tout d’abord, une nouvelle pègre semble s’être développée à Occelia parmi les nouveaux arrivants et menacer l’équilibre de la cité. Le symptôme le plus inquiétant est la consommation de drogues liées aux pigments-songes, qui semble toucher pour la première fois la noblesse locale.

De plus, des marchands d’informations opèrent à la frontière des nouveaux faubourgs et commercent même avec des étrangers, à qui ils communiquent des informations potentiellement dangereuses pour nous.

Peut-être est-ce lié, mais l’un des invités d’Oren semble au courant de l’existence de loges de l’Assemblée, dont une à Bakshaan ! Il nous faut savoir pourquoi.

Nous retrouvons nos familles et nos amis, pour le meilleur et pour le pire. Narayan, qui n’a pas cette “chance”, retrouve une famille de substitution en la personne d’Opale, arrivée trois jours auparavant avec Gallam.

Dans la soirée, nous assistons à une réception organisée par Oren et les Khosseylis. C’est l’occasion de rencontrer trois invités de marque venus d’Ilmar : le sénateur Lykkan, le noble Haleem Yssios, jeune héritier d’une noble maison militaire sur le déclin, et le marchand Méphialtos. Tous trois ont été “profilés” par Shakrem comme des sympathisants potentiels de la cause d’Oren.

Nous apercevons aussi pour la première fois Kylas de Rivenoire, vieil ami commun d’Oren et de Sëmil Khosselys. Il est présent sur invitation de Sëmil, ce qui provoque la colère d’Oren.

Narayan passe une partie de la nuit en “conversation” avec Haleem et les esclaves de celui-ci. Il apprend que le jeune Yssios est venu à Occelia pour y acheter une nouvelle esclave exceptionnelle, et qu’il compte le faire dans l’une des maisons d’enchères discrète de la ville. Quant aux renseignements confidentiels dont il dispose, il prétend les tenir de Shakrem elle-même, qu’il dit avoir rencontrée deux fois (ce qui contredit le témoignage de celle-ci).

Syolan, Moonphath 19

Les Chromatides animent la ville, mais nous n’avons pas le temps d’en profiter. Il semble que tout ce qui pouvait mal tourner pour l’Assemblée c’est réaliser, tensions internes, pressions extérieures, surchauffe démographique, mécontentement de la population. Et la présence des invités de marque ne semble rien arranger.

Une entrevue entre Oren et Gallam a lieu tôt le matin et il est décidé que le Murmure sera mis à l’épreuve immédiatement dans la recherche d’informations sur la nouvelle pègre et les marchands de renseignements. Pour qu’il puisse travailler l’esprit tranquille, Opale est relocalisée dans l’un des refuges sécurisés de l’Assemblée.

Oreste et Narayan se renseignent sur la nouvelle pègre auprès du chef de l’ancienne, Pelléas Andelioris. Celui-ci leur décrit trois groupes dont il ignore s’ils sont liés entre eux ou non : les Epouvantails, responsables d’un racket aux nouveaux arrivants dont Gallam et Opale ont déjà été les cibles ; les Panthères, des trafiquants et marchands d’esclaves ; et le Cinabre, responsable de la distribution de drogue auprès de la jeunesse dorée d’Occelia. Il leur donne aussi l’adresse de la Maison ambrée, une maison de vente aux enchères très exclusive, qu’ils transmettent aussitôt à Haleem. Alors qu’ils rendent visite à Olahn Skjae pour discuter de l’organisation de la milice en ville, Narayan disparaît comme par évaporation. Cela n’empêche pas Oreste de faire avouer à Olahn qu’il a consacré en secret de l’argent à mettre en place un élevage de molosses à des fins militaires, sur demande de Vallar, et que c’est peut-être l’un de ses chiens qui a pu attaquer Romuald. Oreste convainc Olahn de tout raconter à Oren.

De leur côté, Damaseh, Ancelin et Témenos forment un plan pour faire participer le Peuple rouge à l’aménagement des faubourgs pour permettre à ses membres de s’intégrer et de lutter contre les préjugés à leur égard. Le plan est aussitôt exécuté.

Pendant que Témenos reprend en main l’organisation des forges de l’Assemblée, qui s’est dégradée sous la direction peu expérimentée de son remplaçant, Damaseh est appelé au chevet d’un jeune noble qui semble avoir fait une overdose d’une drogue appelée l’encre noire. Il rencontre plus de succès avec lui qu’avec Romuald, dont il n’arrive pas à guérir rapidement la blessure.

Le soir venu, alors que nous avions convenu d’aller attendre une visite potentielle des épouvantails chez Opale et Gallam, Narayan réapparaît soudainement et en met visiblement trois hors d’état de nuire. Une fois les familles d’Ancelin et Oreste mises en sécurité pour éviter des représailles, nous remontons la piste des épouvantails jusqu’à une tente où un de leurs supérieurs doit venir récupérer leur butin.

Lonyan, Moonphath 20

Au petit matin, l’un des Epouvantails rentre effectivement dans la tente où l’attendent les membres les plus compatissants et compréhensifs des élus : Narayan, Témenos et Ancelin. Une courte discussion plus tard, le brigand est mort et nous nous dirigeons vers la Taverne des survivants, où il était censé déposer le pactole pour qu’un autre Epouvantail (encore !) vienne le récupérer. Nous confirmons rapidement que le patron n’est pas directement impliqué, mais personne ne viendra récupérer la somme.

Pendant la nuit, Gallam a aussi fait son rapport à Ancelin et Oreste, révélant qu’il a découvert deux marchands d’information qui semblent centraliser ce commerce autour de la ville.

Hélas, c’est alors que le pire est arrivé ! Romuald est mort, succombant à sa blessure au visage malgré tous les efforts de Damaseh. Fou de douleur, Oreste prend à parti Olahn, puis Vallar, avant d’aller tuer les chiens avec l’aide de Balaan.

De son côté, Damaseh continue à enquêter sur l’encre noire auprès des jeunes nobles et réussit à obtenir la description d’un revendeur du Cinabre. Il obtient aussi un échantillon de la drogue et établit qu’elle ne ressemble en rien aux pigments-songes mais semble être une nouvelle forme obtenue par un procédé différent.

En discutant avec Aaliyah, Ancelin découvre que la femme de Sëmil l’a trompé avec un certain Qhiraj et qu’il vient de mettre à prix la tête de celui-ci.

Dans l’après-midi, Narayan a une discussion avec Shakrem où celle-ci lui confie qu’elle pense avoir commis une erreur en invitant le sénateur Lykkan. Celui-ci ne cesse d’importuner Faraj sur les sujets les plus divers et sa sympathie pour l’Assemblée pourrait n’être que feinte. Elle réaffirme n’avoir rencontre Haleem Yssios qu’une seule fois et conclut que quelqu’un s’est fait passer pour elle à Ilmar.

Le soir, Narayan se rend à la Maison ambrée avec Haleem et repère alors que celui-ci achète une esclave venue du Désert des Soupirs à deux membres des Panthères parmi les vendeurs. Il apprend en parlant avec l’esclave que leur chef se nomme Qhiraj, puis les suit jusqu’à une maison proche des murailles de la cité.

Alors que tout le monde se retrouve chez Oren pour faire le point, le drame éclate : la ville est attaquée par les troupes de l’assemblée…

Asyran, Moonphath 21

Vallar Qaazaryon était le traitre. Il a utilisé les troupes mêmes de l’Assemblée pour attaquer la ville pendant la nuit. Corrompu par sa vanité il était de mèche avec le sénateur Lykkan, qui lui à quitté la ville avant le début de la bataille. Heureusement nous avons réussi à l’arrêter. Il ne pourra plus nuire à Oren. Le dernier jour des Chromatides fut un jour de liesse générale dans la ville et le faubourgs ravagés.

Goran, Moonphath 22

Vallar à été exécuté aujourd’hui. Il semble de plus que nombres des problèmes de l’Assemblée était liés à sa trahison. Le camp sera néanmoins reconstruit de l’autre côté du Lac des Peintres Noyés afin d’apaiser la population intramuros, et d’affirmer l’existence de l’Assemblée en tant que tel.

La journée restera relativement sans évènements tandis que le campement commence son déménagement de l’autre côté de la rive. Des zhares’h sont réquisitionnés afin de construire les limites du nouveau camp alors qu’Ancelin leur annonce diplomatiquement qu’ils devront bientôt se passer des élus.

En fin de journée 11 cadavres de ce qui semblait être des esclaves (tous visiblement originaires du continent Sud) ont été retrouvé dans la rivière, tous avec une imitation grotesque et hésitante de rune gravé à la lame dans le dos.

Le soir a lieu la crémation de Romuald Reoval lors d’une cérémonie poignante pendant laquelle les participants remarqueront une réaction étrange des flammes emportant l’âme de Romuald.

View
Âmes Soeurs - Acte II
Le voyage vers Occelia

Lonyan, Moonphath 13
Nous sommes tous tomber d’accord pour profiter de notre voyage pour faire escale à Occelia et faire un rapport de nos aventures à Oren.

Goran, Moonphath 15
Nouvelle discussion agitée entre Oreste et Ancelin, Narayan ne prend pas parti, Damaseh et Temenos sont affreusement silencieux.

Katan, Moonphath 16
Alors que nous approchons de notre destination, les esprits semble s’apaiser et les discussions aussi. Nous nous sommes mit d’accord sur la façon de présenter notre escapade à Oren. Pour tout le monde à Occelia, nos amis du Peuple Rouge seront une tribu venue d’au delà du Le Désert des Larmes et que nous avons sauver de l’esclavage.

View
Âmes Soeurs - Acte I
Les Piliers de Chair

Lonyan, Moonphath 6
Nous nous rendons vers l’Égide du Couchant à bord du navire Le Furieux, mandatés par Drkahir, un armateur et contact de Damaseh. La récompense promise est conséquente, mais ce sont surtout les contacts du “Requin” qui nous intéressent. La capitaine du Furieux, Alyn Piëtra guide son navire à travers des eaux calmes et manifestement dépourvues de pirates de Pan Tang.

Goran, Moonphath 8
Une furieuse tempête à éclatée, malgré tout nos effort nous n’avons put éviter le naufrage. l’île sur laquelle nous nous sommes échoués semble être un véritable enfer. Une tribu de cannibales nous à enfermé, et ce n’est que grâce au courage de Narayan que nous avons put nous échapper emmenants avec nous une jeune fille elle aussi prisonnière des sauvages.

Katan, Moonphath 10
Après 48 heures cauchemardesques nous quittons enfin cette maudite île. Nous avons été obligea d’assassiner Alyn Piëtra afin de ne laisser aucune traces de notre rencontre avec le démon Nar-Arach qui était retenu dans le corps même de la pauvre Ardadrimis. Nous avons accepter le marché proposer par Nar-Arach afin d’échapper aux templiers de Donblass arrivant sur l’Airain, et aux pirates de Pan Tang venants récupérer la jeune fille. Après un rituel éprouvant nous sommes entrés dans le domaine du démon.

Straan, Moonphath 11
Nous somme enfin sortis du domaine de Nar-Arach, dans le village de Seyaf, aux abords de la forêt de Troos. Nous avons amener avec nous les indigènes du Peuple Rouge qui nous vois en nous les libérateurs annoncé par leur prophétie. En plus de ces nouveau compagnons nous avons aussi rencontré notre passé, et ce qui semble être le souvenir de nos Pactes, expérience qui semble nous avoir tous laissés hagards et soucieux. Notre voyage de retour vers Bakshaan risque d’être pénible.

View
La Reine Trayeuse - Acte III
Les Suites

Katan, Moonphath 3
Dénonciation du culte de la Reine Trayeuse.

Straan, Moonphath 4
Raid des templiers de Donblas sur le culte de la Reine Trayeuse.

Syolan, Moonphath 5
Rendez-vous avec Gallam Nallath. Mise au enchères des biens de la famille Hjera.

View
La Reine Trayeuse - Acte II
Le Carnaval de Safre

Lassan, Moonphath 2
Carnaval de Safre. Rencontre avec les melnibonéens Hyeraem et Ashaï. Visite du caveau du culte de la Reine Trayeuse et rencontre avec Jhen’ra Kaar.

Straan, Moonphath 4
Raid des soldat du temple de Donblas sur le culte de la Reine Trayeuse.

Syolan, Moonphath 5
Rendez-vous avec Gallam Nalath. Vente aux Enchères des biens de la Famille Hjera.

View
La Reine Trayeuse - Acte I
La Chèvre Noire

Katan, Anbecyn 37
Arrivée à Bakshaan. Les aventuriers sont jetés en prison. Rencontre avec Corusian et Opale dans les geôles Noyées..

Syolan, Anbecyn 39
Sortie de prison. Rencontre avec Ashem et le Sergent Milar Braggas.

Notre commanditaire, qui souhaite rester anonyme (et on le comprend), nous demande de récupérer un colis qu’il aurait perdu (nous ignorons tout du contenu). Selon sa version il aurait engagé la guilde des Émissaires pour transporter son colis depuis l’auberge de la Chèvre Noire vers une destination inconnue. La guilde des Émissaire affirme que son transporteur a été tué en chemin et ignore où se trouve le colis actuellement (notre commanditaire ne croit pas une seconde à cette version).

Notre commanditaire
Nous ne savons rien de lui, mais lui semble nous connaître. Il doit être visiblement quelqu’un de riche et d’influent (vu ce qu’il a failli réussir avec son opération). Il nous a promis son soutient si nous arrivions à récupérer son colis.

L’enquête

- Le coursier, un Murmure, s’appellerait Gallam Nallath. Dans la version des faits de la guilde il aurait été assassiné dans le Détroit, près du port, où on aurait effectivement retrouvé du sang.
- Le seul témoin de la scène du meurtre, Fynn Skeps, a en fait menti, il n’a pas vu d’assassinat mais à en revanche bien vu Gallam Nallath passé à l’endroit supposé du meurtre (et partir plus loin). Étant capable de décrire le coffre en détail nous pouvons considérer ce témoignage comme étant relativement fiable. Détails qui a peut-être de l’importance, il portait autour du cou une clef.
- Une enquête à la Chèvre Noire fait apparaître que la première personne à avoir réceptionné le colis est un certain marchand du nom d’Uulin Hjera. Il serait arrivé à l’auberge à 15h le jour de la livraison et aurait réservé une chambre en particulier (chambre qui a la particularité d’avoir un accès avantageux vers les toits). Il aurait ensuite attendu dans sa chambre jusqu’à 22h, heure à laquelle il sort en courant avec un coffre sous les bras, l’air extasié. Il se fera salement égorgé quelques rues plus loin.
- Nous apprendrons qu’une rumeur circule en ville sur le vol d’un objet très précieux dans l’un des temples de Donblas. La Capitaine du Temple de Donblas le Sage, une grosse lourde du nom de Leoraa Alphis nous rend visite et somme le valeureux Ancelin Athénaïr de cesser ses enquêtes (après lui avoir volé ses idées).
- Après une enquête en profondeur de Narayan à la Chatte à Plumes nous apprenons que Gallam comptait vendre son butin lors du carnaval à l’endroit où jouerait la fameuse troupe de Séred Omä à un individu nommé « Ashai ».

Gallam Nallath
Il s’agit du Murmure qui été chargé de la mission de transport pour notre commanditaire et que la guilde des Émissaires essaye de faire passer pour mort. Il s’agit aussi de l’amant d’Opale, ancienne prostituée de la Chatte à Plumes avec qui il comptait quitter la ville après avoir fait fortune. Après inspection de son logement il s’emblerait qu’il soit en plus mêlé au vent de révolte qui souffle sur la ville (pot de peinture rouge retrouvés un grand nombre chez lui, peinture rouge qui semble être l’emblème de cette révolution). Son manque de sérieux et de professionnalisme engendré par sa relation avec Opale a permis à Narayan d’obtenir le lieu et la date où il comptait refourguer son coffre.

Uulin Hjera
Ce marchand issu d’une vieille famille de commerçants était selon sa femme un type sans histoire et tout à fait banal mais qui apparemment appartenait à un culte de Xiombarg (tatouage retrouvé sur son bras), culte qui fait quelque peu parlé de lui en ce moment après une attaque sur un des ateliers de la ville (les attaquants ont laissé la même marque devant le sol de l’atelier et ont récupérés le même bout de bras que là où était le tatouage d’Uulin). Il s’agit de la personne qui a récupérée le coffre dans l’auberge de la Chèvre Noire et que l’on a retrouvé égorgé deux rues plus loin. La vente aux enchères d’une partie de ses biens devrait bientôt avoir lieu.

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.