Les Runes

Les Runes

elu-sorciere.jpg

Généralités

Les Runes sont des mots de pouvoirs dont la simple évocation ou écriture altère la réalité. L’origine des Runes et leur nombre sont inconnus. En un sens, il est dit qu’une Rune est le nom véritable d’une chose matérielle ou immatérielle, un nom rattaché à l’essence de la chose et permettant d’agir sur cette chose.

Ainsi, il existe une Rune par chose, ce qui fait une infinité de Runes à maitriser pour celui dont la quête serait d’en connaître les secrets. À l’époque de Mournblade, les Runes sont largement méconnues même des érudits les plus reconnus des Jeunes Royaumes. Aussi, pour former des mots inconnus, ces érudits associent des runes connues pour s’approcher du nom de la chose qu’ils souhaitent manipuler. Par exemple, l’association de la Rune Femme et de la Rune Poisson se rapproche assez de la Rune Sirène et permet d’agir sur de telles créatures (si l’on admet qu’il ne s’agit pas que de rumeurs de marins).

Le Haut-Parler Melnibonéen, la langue ancestrale de l’Empire Ecarlate, est le langage le plus proche des Runes et sa maîtrise est indispensable pour pouvoir prononcer les mots de pouvoir.

Lancement d’une Rune

La sorcellerie runique est une manipulation de l’environnement immédiat du sorcier pour produire un effet particulier. Le lancement d’un effet lié à une Rune nécessite :

  • De connaître le symbole de la Rune
  • Une émotion associée à l’effet
  • Un état d’esprit particulier
  • De prononcer une parole

Pour déclencher l’effet d’une Rune, il faut prononcer son nom ou inscrire son symbole, les deux actions ayant des effets différents.

Prononcer une Rune nécessite d’articuler clairement son nom en formant des mots en Haut-Parler (qui correspond au Melnibonéen antique) au moins sur le ton du murmure. Par exemple, la Rune d’Alarme se prononce Haer’Gan, et la Rune de Dégradation se prononce Kha Nekhaim Assat.

L’utilisation d’une Rune peut donc être relativement discrète, mais tout être touché par les puissances cosmiques (Élus, Sorciers & Prêtres, Créatures magiques ou divines) est susceptible d’en remarquer l’utilisation à une distance plus ou moins lointaine en fonction de la puissance de la Rune grâce à une capacité spéciale que l’on appelle l’Oeil dont disposent les êtres touchés par les puissances supérieures. Dans le cas d’une Rune écrite, même après l’utilisation de la Rune, celle-ci ne peut, à priori, jamais être effacée et peut donc être remarquée.

Visuellement, les effets des Runes dépendent des Runes, certaines sont graphiquement impressionnantes (le vent se lève, une tempête se déclenche spontanément sur un navire…), d’autres sont plus discrètes. Ainsi, on peut ne pas voir l’effet d’une Rune et le remarquer simultanément grâce à l’oeil. Plus une Rune est puissante, plus son symbole doit être écrit en grand et plus il doit être prononcé fort.

Il est à noter que les Runes les plus puissantes, même prononcées, font apparaitre leur symbole, noir comme l’abysse, comme s’il se superposait sur la réalité dont la Rune prend le contrôle pendant un instant. Lorsqu’une telle Rune se manifeste, la prononciation de son nom déchire la réalité et sa prononciation est aussi puissante que des éclairs, le nom étant alors presque indéchiffrable dans la recomposition brutale du monde pour produire l’effet voulu.

Les Runes

Mournblade Shmngg Shmngg