Lormyr

Lormyr

La Légende du Comte Aubec de Malador

(Voir l’article La Légende d’Aubec)

Le Lormyr

Le Lormyr intégra l’Argimiliar et le Filkhar à son propre empire, sans avoir à employer de la force bien souvent. Ce règne fut de courte durée, un deux siècle plus tard, Argimiliar et Filkhar déclaraient leur indépendance. Lormyr, pays pacifique par nature, accorda l’indépendance, non sans regrets.

Aujourd’hui Lormyr est un royaume sur le déclin, et bien que ses nombreuses cités soient encore parmi les plus belles villes du Sud. Lormyr est parcouru de nombreuses rivières provenant des régions montagneuses et glaciales du sud du pays.

Le peuple de Lormyr est considéré comme honorable, source de confiance et de sagesse. Ses habitants sont tous initiés à la philosophie, bien que tous ne soient pas lettrés.

L’économie de Lormyr se base principalement sur le commerce maritime et l’export de ses biens sur d’autres marchés.

Lormyr est un pays solide et uni, qui semble avoir abandonné son empire par sagesse certainement plus que par faiblesse.

Principales cités du royaume

Ramasaz

Ramasaz.jpg

Trepasaz

Trepasaz.jpg

Stegasaz

Stegasaz.jpg

Lieux connus

La Forêt des Grands Cerfs

Loin à l’Est d’Iosaz, la capitale du pays, se trouve une forêt encore sacrée à ce jour, peuplée d’une faune vivace et d’une végétation galopante : la Forêt des Grands Cerfs. Les légendes affirment qu’y vit Aa-o’o, la divinité de ces animaux, ce qui expliquerait la grande taille et l’abondance de ceux-ci dans la forêt.

Si quelques chasseurs solitaires se sont aventurés dans les bois, les habitants de la région y associent de nombreuses superstitions et ont tendance à ne pas s’aventurer au delà de l’orée de la forêt. Quelques prêtres de la Loi militent pour que des templiers y soient dépêchés afin d’affirmer la mainmise des Seigneurs Blancs sur cette parcelle de la Terre.

f71fa2979f4a33cc6dec09f2bb0fd2ec.jpg

Personnages

Lormyr

Mournblade Shmngg Shmngg