Occelia

Occelia_Titre.png

Occelia.jpg

Description

Aux abords des Phalanges de Grome, une région de collines et de basses montagnes à l’ouest de la Forêt de Troos délimitant la partie occidentale d’Ilmiora se trouve la discrète Occelia.

Sise sur les rives du fleuve Yr, un affluant du plus vaste fleuve Rajjas qui abreuve Ilmar, Occelia a toujours joui d’une tranquillité dans les affaires économiques et guerrières. Source d’artistes et de poètes ayant fait la renommée de la cité, Occelia se targue également d’une prospérité économique liée aux scieries et aux pinèdes de la région.

La Maison Khosselys règne depuis des temps immémoriaux sur la cité et bénéficie d’une excellente réputation auprès du bon peuple pour son train de vie modeste et sa sensibilité à la cause paysanne.

On connaît Occelia pour ses dômes argentés reflétant le soleil sur les collines voisines et habillant de couleurs iridescentes les hautes bâtisses et les temples protégés par les murailles de la cité. On connaît, dans les milieux spécialisés, également Occelia pour les Pigments-songes qu’on y produit.

Occelia est loin d’être une cité populeuse, avec un peu plus de huit milles habitants, bien que ce chiffre en fasse une ville importante de la région.

Occelia abrite, depuis l’an 357JR, l’Assemblée du Crépuscule.

Histoire et croyances

La légende dit que, bien avant l’époque de la domination Melnibonéenne, un colosse solitaire vivait dans les terres qui entourent désormais la cité d’Occelia. Ce colosse avait choisi cette existence éloignée du reste de son peuple par adoration pour la Création. Amoureux des couleurs, le colosse peint les collines, les forêts et les eaux de la région méticuleusement selon son imagination. C’est, dit-on, ce qui explique les couleurs pastelles si particulières des collines, des forêts et des rivières des terres autour d’Occelia.

A chaque fois qu’il changeait de couleur, le colosse plongeait son pouce dans le fleuve Yr, toujours au même endroit, ce qui avec le temps créa le Lac aux Pigments sur lequel la cité est désormais sise. Ce travail incessant prit des millénaires au bienveillant colosse, mais il n’eut jamais le temps de le terminer. L’Empire Écarlate, avide de conquêtes, envahit les terres du géant, les mirent à feu et à sang, jusqu’à ce que le désespoir, ou le feu des dragons, mirent fin à la vie du colosse dont la vie entière avait été dévouée à la région.

Depuis la libération de la cité du joug de l’Empire, le colosse peintre est honoré chaque année au cours des Chromatides, un festival artistique de la cité. Au cours des festivités, on déverse des pigments dans le Lac aux Pigments jusqu’à ce que l’eau se pare de couleurs chatoyantes et iridescentes.

On surnomme Occelia “la Mélancolique” ou bien “la Cité aux étés dorés”.

Les évènements étranges qui marquèrent la fin du Festival des Chromatides, au cours desquels la cité semble avoir vécu collectivement une journée et une nuit en rêve, furent baptisés “la Nuit Muette”. Cet évènement est célébré tous les ans, depuis, le lendemain du dernier jour des Chromatides.

L’Assemblée du Crépuscule

Depuis 357JR, l’Assemblée du Crépuscule, d’abord uniquement en la personne d’Oren d’Elora trouve refuge à Occelia. L’Assemblée ne s’affiche pas clairement à Occelia, et Oren n’est jamais vu dans le palais de la cité. De manière générale,Oren est rarement vu dehors. Si le secret de la présence de l’Assemblée du Crépuscule à Occelia n’était pas particulièrement bien gardé initialement, c’est que personne n’aurait à l’époque accordé le moindre crédit à ce jeune étudiant venu d’Argimiliar.

Par l’intermédiaire de la famille Khosselys, Oren a pu rencontrer ceux qui formeraient ses conseillers : Olahn Skjae, Vallar Qaazaryon, Shakrem Phaesari. En compagnie de Faraj Khosselys et Sëmil Khosselys, ils prirent ensemble le Serment du Crépuscule qui donna officiellement naissance à l’Assemblée.

Grâce aux réseaux et au talent de ses conseillers, Oren a pu s’entourer de soldats, de politiciens et de penseurs donnant à sa cause progressivement le crédit qu’il lui manquait. Cette cause, assez unique en Ilmiora, lui a valu l’attention des Élus. Pour autant, l’Assemblée s’efforce à rester aussi secrète que possible, sachant pertinemment qu’elle ne fait ni politiquement, ni économiquement, ni militairement le poids face à Elora et les Néréïdes.

L’accumulation de soldats et de familles venues chercher refuge, et d’individus venu tirer profit de ces populations, auprès d’Occelia a provoqué une brusque hausse de la population d’Occelia causant des tensions entre habitants et nouveaux-venus.

Avant la Bataille d’Occelia, Occelia était entourée de faubourgs de tentes colorées relativement désorganisées, à l’exception des tentes de soldats menés d’une main de fer par Vallar Qaazaryon.

L’une des conséquences de la bataille fut le déplacement du campement du peuple "d’Oren d’Elora" de l’autre côté du fleuve Yr, entre les collines de l’Observatoire Astral et la Colline de la Sylve, un peu plus au sud.

Les lieux d’intérêt d’Occelia

La Fabrique à Pigments

Occelia est bien connue des artistes pour sa production de pigments d’exception, et les secrets de fabriques de la cité sont bien gardés aux mains de la Guilde des Pigmenteurs. En réalité, une grande partie du succès des pigments d’Occelia vient de la variété et de la qualité des pigments récupérés à partir des plantes et des roches des collines autour de la cité. Avec l’avènement de la peinture, les pigments d’Occelia sont de plus en plus demandés, ce qui attire revenus et convoitises vers la paisible cité.

L’Observatoire Astral

Situé en dehors des murs de la ville, en haut de la Colline du Colosse, c’est à l’Observatoire que les devins de la ville se risquent à la contemplation des étoiles en quête des secrets de demain. L’Observatoire est formé d’un cercle de onze rochers taillés dans le temps avant la libération de l’humanité et, dit-on, avant le temps de Melniboné. En journée, on y trouve des passants en quête de bonne fortune alors que la nuit l’Observatoire est exclusivement réservé aux devins de la secte du Cercle Étoilé.

Le Sillage du Colosse

Le Sillage du Colosse est une vallée, supposément formée par la chute du colosse lors de son trépas. La vallée regorge de fleurs aux couleurs inhabituelles.

La Sylve Inachevée

La légende dit que c’est alors qu’il peignait la Sylve que le colosse fut surpris par les légions de Melniboné. Ce serait pour cela que la Sylve n’est peuplée que de pins gris et argentés, une étrangeté dans la région. Malgré tout, le bois extrait de cette forêt est particulièrement résistant, ce qui suscite la convoitise de plusieurs guildes marchandes. Jusque là, le seigneur d’Occelia n’a jamais autorisé l’exploitation de ces arbres vénérables mais la pression sur lui se fait croissante.

La Taverne des Survivants

Ce minuscule établissement est situé dans la rue des cascades, au pied de la colline qui domine Occelia, mais sa seule fenêtre donne sur la rue des combattants qui vise l’Ancien Colisée. Les vieux habitués raconte que c’est ici que les gladiateurs ayant échappé à la mort dans l’arène se retrouvaient pour célébrer leur victoire, oublier leur défaite, ou rendre hommage à leurs camarades tombés au combat.

Le Salon de maître Vaoli

Cet artisan verrier, probablement l’un des meilleurs d’Ilimiora, possède un salon non loin de son échoppe où il travaille à son Opus Magnum : un grand chandelier mobile représentant les Mille Sphères. Bien que gardant ce projet quelque peu secret, Estebha Vaoli aime y tenir des débats périodiques avec ses invités auxquels Ancelin aime participer.

L’Académie Valbrisac

Techniquement “la grande école de duel argimiliaise de Jianis Valbrisac”, ce long bâtiment à un étage accueille en journée les exercices d’une trentaine d’élèves entre quinze et trente ans, qui viennent y apprendre le style argimiliais d’escrime auprès de la propriétaire des lieux. Le préau du rez-de-chaussée sert de salle d’entraînement, tandis que les appartements de Jianis occupent l’étage. Entre deux séances, les élèves paressent, chantent, boivent et s’invectivent dans la petite cour. Narayan se rend fréquemment à l’académie pour s’y entraîner à l’épée, boire, faire la fête et rimailler avec les élèves, et faire la cour à Jianis comme tous les visiteurs réguliers.

Personnages:

Occelia

Mournblade Shmngg LeGoSS