Mournblade

La Blanche Ombrelle

L’Avènement de l’Échelle Céleste et la Sphère à la Fin du Monde

Simyoren 33: Dans la nuit, à Ketna Oreste dérobe le collier pour Dame Ulalie, dans la chambre de dame Olia la farouche.

Simyren 34: Les élus et leurs compagnons se retrouvent sur l’ile du peuple bleu.

Simyoren 35: Au petit matin Oreste aperçois un reflet au dessus de la cime des arbres dans l’île. Une tour similaire a celle de la nuit Muette est apparue dans la forêt. Les élus l’explorent et partent pour Ephoran et Aliisyos afin de vérifier si d’autres tours similaires sont apparues dans l’archipel.

Ancelin et Oreste sont trahi par Dame Ulalie, arrêtés par des agents du primarque et transférés à la prison insulaire d’Aliisyos, la Blanche Ombrelle.

Jekaem, Masadel et Amaluna rencontres Parnel et achête leur sortie de la ville, alors que l’équipage des cents lièvres est mit sous bonne garde alors que le navire est bloqué à quai par la milice.

Une fois la situation d’ancelin et Oreste révélée au reste du groupe, tout le monde repart pour Aliisyos au coeur de la nuit.

Simyoren 36: Après une navigation nocturne laborieuse et une arrivée des plus discrète dans la ville. Thaddée, Narayan, et Kjn, rencontres Kalim Vahid et mettent en place les étapes du plan audacieux afin d’assurer la survie et la libération de leur amis.

Narayan se met en contact avec Maria Astrea.

Le soir même une rencontre avec Reemah permet d’obtenir son soutient.

Tard dans la nuit, sur l’île de la vieille tour à signaux, Osvald s’engage à aider comme il peu la cause des élus.

Simyoren 37: Dés le lendemain le plan est mis en action, Oreste et Ancelin sont transférés hors des griffes de leur tortionnaires Elorais. Dans le même temps une accusation de collusion avec un pouvoir ingérant est déposé contre la justice d’Aliisyos.

Simyoren ???: Un navire arborant le pavillon Ilmarois et aperçu non loin du fort Lassius, confirmant la rumeur d’une flotte Ilmaroise voguant vers l’archipel. Cette nouvelle ingérence contribue à agiter les foules à Allisyos forcant les clans et le pouvoir à prendre position.

Simyoren ???: Reemah prend position en faveur de la plainte des élus, et porte ses propres accusation contre le pouvoir du régent.

Theonir 2: Loin des remous politiques de l’Archipel, une expédition revenant du désert des soupirs et de Quarzazat, arrive à Occelia.

Theonir 7: Narayan affronte … … dans une duel Judiciaire. Il l’emporte. Ancelin et Oreste sont libérés. Reemah est nommée nouvelle régente d’Aliisyos.

Ultérieurement : Au milieu d’une nuit sans lune, Ancelin vit un rêve lucide aux sombres présages. Sur les ramparts d’une tour s’effondrant vers un néant voilé par une mer de nuages orageux, le chevalier dialogue avec Oone qui l’investit d’une quête aux enjeux finalement assez simples : trouver Narayan avant que le pont qu’il a créé entre l’éther et la terre n’avale les Jeunes Royaumes tout entiers. Narayan, lui révèle t-elle, s’est adonné à une technique que seuls les Voleurs de Rêve les plus expérimentés utilisent, et dans un sens qu’elle n’a jamais vu auparavant, celui du monde de la chair vers le monde des songes. En ce sens, s’interroge-t-elle, il se pourrait que le pouvoir qui réside en l’élu de Balo en fasse une sorte de divinité.

Mais Narayan souffre terriblement, différentes personnalités sont entrées dans une collision mortelle et délirante, poussant l’ancien seigneur d’Andlermaign jusqu’à la démence. Une démense renforcée par l’insupportable tristesse qu’il éprouve de ne pouvoir sauver celle qui ne survit que grâce aux Jardins aux Rêves Suspendus, eux même envahis par la noirceur étoilée qui s’engouffre dans les rêves de l’élu. Sans ce pont, cette échelle céleste qu’il gravit pour rejoindre en personne les Jardins, jamais n’aurait-il pu la mettre en sécurité. Loin de tout. Loin de lui…

Lorsqu’Ancelin se réveille, une sphère noire gigantesque occupe les flots et aspire vers elle mers, terres et ciels. La cité est emparée de panique alors que certains prient et que d’autres prennent la fuite, laissant la cité en proie à la fureur des désespérés. Les élus embarquent à bord des Cent Lièvres, accompagnés de cet équipage qui en a déjà trop vu pour une seule vie. Seul navire à quitter les docks Aliisois en direction de la sphère, chahutés par des vents de tempête et un horizon qui s’incline chaque minute un peu plus, à mi-chemin entre ce jour et le suivant, les Cent Lièvres se retrouvent poussés vers la porte entre les mondes par des vagues hautes de cinquante mètres. L’équipage tient le cap alors que la lumière elle même disparaît et que dans tous les coeurs, la solitude du héros prend lentement place.

Advienne que pourra, ils ressortiront avec Narayan ou le reste du monde les rejoindra.

Comments

Shmngg Shmngg

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.