Mournblade

La Nuit Muette

Celle Qui Peint le Noir du Ciel

La Nuit Muette est une journée rêvée par tous les individus présents à Occelia dans la nuit du 22 au 23 Moonphath.

Cette journée commença tout à fait normalement, dans une ambiance un peu morne, puisque les funérailles de Romuald avaient eu lieu la veille au soir. C’est vers le milieu de la matinée que les gardes d’Occelia repèrent d’étranges éclats métalliques au niveau des forêts entourant Occelia. Ancelin, Damaseh et Oreste décident d’aller voir de quoi il en retourne accompagnés de quelques gardes.

Arrivé devant la forêt le groupe se rend compte que toutes les plantes ont été transmutées en métal (évènement apparenté à la Loi) et après une courte exploration des environs ce changement semble couvrir l’ensemble de la forêt. Le groupe décide donc de rentrer rendre compte à la famille Khosselys.

Malheureusement une fois rentrés les Élus se rendent compte qu’une tour a remplacé l’ancien marché et pire encore, que tous les individus présents sur le marché au moment de son apparition ont disparu. Les Élus décident donc d’explorer la tour mais sont vite décontenancés par l’inutilité d’une telle tâche : la tour est vide malgré des traces de vécu, il y a probablement longtemps. Néanmoins quelques observations intéressantes sont à noter, la tour d’aspect ménilbonéenne n’est PAS une tour ménilbonéenne, elle est éclairée par de petits cristaux (toujours actif) et en son sommet se trouve un énorme cristal rouge (inerte).

Une session extraordinaire a alors lieu au palais, là le groupe apprend que de nombreuses personnes disparaissent après être entrées dans des pièces (impossible de rouvrir la porte ou les issus) et que des inconnus peu loquasses ont fait leur apparition en ville. Ces « fantômes » ne parlent pas et ne semble pas avoir de but précis en ville. Ancelin, sur un coup de sang, décide alors d’utiliser sa rune de Vision à l’intérieur de la tour. L’effet n’est pas celui escompté. Ancelin aperçoit les meubles de métal qui devaient en temps normal habillés la pièce principale mais surtout, descendant des escaliers, une forme humanoïde faite de noir avec un visage de femme. Tout s’effrite autour de la monstruosité et la tour finit par s’écrouler.

Pendant ce temps, dans le palais, un individu tout à fait singulier fait son apparition (ci-après nommé « l’Individu »). S’il partage le style vestimentaire des « fantômes » en ville, lui demeure tout à fait loquasse, sur le qui-vive et armé. Malheureusement la barrière de la langue rend les choses compliquées, même si le groupe arrive à le mettre en confiance. Après quelques dessins remplis de bonnes volontés le groupe semble comprendre qu’il y a une histoire avec des portes, qu’il fuit la créature aperçu par Ancelin, qu’il n’a aucune notion de géographie des jeunes royaumes ni des dieux du Chaos et de la Loi.

Deathless.jpg

Dépourvu d’idée le groupe décide d’explorer la ville à la recherche d’une « porte » qui aurait un effet plus spécifique que les autres. En effet, de plus en plus de portes ne donnent plus sur les pièces où elles sont sensé donner, cela semble être alors la piste la plus sérieuse même si sans autres indications cela se fait au hasard pur et dur. Au cours de leur balade les Élus noterons l’apparition de plusieurs dizaines de potences là où se trouvait un quartier que l’Individu semble reconnaître tout comme la tour effondrée.

La nuit commence alors à tomber et au fur et à mesure que le temps passe, de plus en plus de quartiers en périphérie de la ville sombre dans l’obscurité la plus totale, des rumeurs d’une dame noire circulent en ville. Les Élus comprennent que le temps est compté (et qu’ils sont suivis par un chat étrange) mais ne trouvent pas de solution évidente.

Finalement [et là il faudra me rappeler comment on en était arrivé là] le groupe et tous les survivants de la ville se dirigent vers la forêt où ils trouvent une autre tour. En haut de celle-ci se trouve une porte qui permet à l’Individu de repartir, après avoir écrit quelques phrases sur un papier à la demande d’Ancelin. Tout le monde finit par s’endormir.

Au réveil, tout ceci se révèle n’être qu’un rêve ! Sauf qu’en fait, pas tout à fait. Le groupe possède toujours son échantillon de métal en provenance de la forêt, le papier de l’Individu et tout le monde a fait exactement le même rêve (sauf ceux mort au cours de la nuit, pour qui le rêve s’arrêtait là).

Comments

Shmngg Shmngg

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.