Arvon le Sanguinaire

Capitaine pirate et légende vivante

Description:
Bio:

Il fallait, du temps de Melniboné, bien du courage pour oser se lancer dans la piraterie. Non pas uniquement en raison des moyens surhumains que pouvait déployer l’Île aux Dragons mais également en raison des souffrances inimaginables infligées à ceux qui s’y risquaient. Paradoxalement, pour un peuple du Chaos, les melnibonéens imposaient à leurs sujets, et esclaves, des règles drastiques pour que l’ordre sociétal se maintienne.

Lorsque les guerres d’indépendance éclatèrent en Ilmiora et que le Melniboné déployait ses arches dorées à travers les Jeunes Royaumes, ce n’était plus seulement du courage qu’il fallait mais bien des prémices de folie. Et le rêve de la libération était, à cette époque, de l’ordre de la folie. A Ketna, première cité libres de la province, on trouvait plus qu’ailleurs des hommes et des femmes qui, la rage au ventre, étaient prêts à se battre pour ce rêve. Arvon était l’un d’entre eux.

Né en 32JR, ce jeune matelot engagé à bord de l’Espadon du temps de Kayssa la Terrible parcouru l’archipel en long et en large, libérant des villages, déplaçant des populations et combattant les liges de Melniboné, ces humains qui avaient fait leur la cause de l’Île aux Dragons. La guerre dura plusieurs années avant les évènements de la Déroute de Ketna qui marqua le départ de la dernière arche dorée de l’archipel.

Suite à la mort de Kayssa, Arvon créa son propre équipage et à bord de son navire, l’Arpenteur d’Artigkern, il sillonna de nouveau l’archipel, achevant l’œuvre de son mentor et ouvrant la voie à un avenir différent pour l’humanité. Arvon vint en aide aux forces révolutionnaires de Bakshaan en brisant le siège maritime imposé par les forces loyalistes. De retour dans l’archipel après une décennie de combats, Arvon participa à la fondation de la moderne Ketna qui avait, durant son absence, déjà tant changé. Malheureusement, Arvon ne se reconnu pas dans cette nouvelle Ketna et, attaché aux idéaux pirates, il fonda l’Île aux Spectres avec d’autres capitaines déçus. Ainsi naquit l’étrange relation qui lie Ketna et les pirates encore aujourd’hui.

Un peu moins de dix ans plus tard, Arvon fut renversé par son équipage suite à son obsession pour un trésor manifestement introuvable. Le capitaine, plein de ressources et issu d’un temps où naquirent des héros, infiltra Ketna, déroba l’épée de Kayssa, massacra son équipage et vogua, avec quelques volontaires vers un horizon inconnu. Arvon ne réapparu jamais, mais sa légende ne disparu pas pour autant et le nom d’Arvon est sujet à une admirative controverse à Ketna.


En dépit des légendes, la vie d’Arvon ne prit pas fin lors de ce dernier voyage. Le vieux capitaine, rendu fou par l’obsession des Écarlates de l’Aînée, se rendit sur l’Île Majeure où il affronta une jungle féroce et mystique. De son équipage, il fut le seul à atteindre le Mausolée Écarlate et le melnibonéen qui en gardait le passage. Tout au long du périple, il fut assailli de visions terribles lui permettant de franchir le mur du temps pour dévoiler un abominable secret de l’archipel : le meurtre de l’aînée par ses sœurs. Arrivé face à son gardien, aveuglé par sa soif d’immortalité, Arvon lui arracha l’une des graines de la Sœur du Lierre.

Mortellement blessé, Arvon se planta la graine dans la peau avant de s’effondrer sur les marches de la forteresse qui entourait le Mausolée. Des jours plus tard, il émergea d’un buisson de fleurs rouges sang qui avait poussé sur, et autour de lui. L’immortalité était désormais sienne. Mais celle-ci était loin d’être aussi plaisante qu’il l’imaginait. Après plusieurs semaines dans l’archipel, une intense paranoïa et une impossible crainte du divin s’emparèrent de lui, si bien qu’il abandonna définitivement l’archipel pour retourner auprès du Mausolée et de son gardien. Il devint le disciple de ce protecteur muet, et de combattant enragé il se transforma en érudit et jardinier, menant une paisible existence dans la contemplation et la méditation. D’autre vinrent, après lui, en quête de l’immortalité. Et s’il mit chacun de ces voyageurs en garde, tous obtinrent du melnibonéen une graine. Tous devinrent immortels, et presque tous revinrent ensuite auprès du Mausolée.

Arvon affronta, avec les siens, Galear, Sfafstyr et leur équipage, parvenant à les mettre en déroute. L’attaque de Reilos s’avéra de trop et seul Arvon parvint à en réchapper. Avec l’aide des Élus, il s’assura de la défaite de l’envahisseur aidé de Chardros.

Arvon le Sanguinaire

Mournblade Shmngg Shmngg