Tatterdemalion

Esclave favori du prince-marchand Vishkar Nodran

Description:

Dans une ville qui 33 000 esclaves selon la police et 2,7 millions d’après les manifestants, quelle différence peut faire un homme comme Tatterdemalion, quand bien même il serait le bouffon personnel du riche prince-marchand Vishkar Nodran ? Bien peu, à n’en pas douter. Il n’est même pas un nom sur un registre, et personne ne se souvient qu’il ait jamais quitté l’enceinte de la maison de son maître, où il est né. C’est déjà une chance inouïe pour lui que Vishkar apprécie autant sa langue acérée et son babil incessant. Selon les mots même du prince-marchand, les pitreries de Tatterdemalion le détendent et l’aident à réfléchir dans une vie trépidante et pleine de pressions en tous genres. C’est d’ailleurs pour cela que Tatterdemalion assiste aux côtés de son maître à de nombreuses réunions et rencontres. Il sait d’ailleurs charmer le cœur des visiteurs venus pour affaires ou pour loisir, et s’il était un homme libre, il pourrait se vanter de connaître et d’avoir discuté avec la plupart des personnages les plus influents de Bakshaan. Mais un esclave…

Certains esprits chagrins, visiblement en manque de divertissement, prétendent que Tatterdemalion a une grande influence sur son maître, voire par lui sur la politique de la cité. C’est même presque devenu une plaisanterie dans les alcôves et au fond des tavernes de Bakshaan. Quant à ceux qui prétendent que la femme de Vishkar, Athonis, est la maîtresse de Tatterdemalion à plus d’un égard, ceux-là quittent le domaine de la plaisanterie pour tomber dans la médisance pure. Et cette rumeur qui prétend que le jeune fils de Vishkar pourrait ne pas tenir tant de choses de son père ? Qui aurait intérêt à raconter de pareilles billevesées ? Athonis ne juge même pas nécessaire de s’offusquer de ces persiflages insensés. Elle a d’ailleurs fait exécuter un grand portrait de Tatterdemalion pour montrer combien elle apprécie l’esclave. On peut contempler ce portrait dans l’un de ses boudoirs, ou à droite de cette page.

Tatterdemalion ne s’intéresse pas à l’argent. Qu’en ferait-il ? Ce n’est qu’un esclave. D’ailleurs, il ne manque de rien dans sa prison dorée. On raconte qu pour obtenir un service de lui (mais quels services pourrait-il bien rendre, au fait ?), il faut réussir à le surprendre. Mais qui perdrait son temps à tenter de surprendre un bouffon blasé qui ne prend rien de la vie au sérieux ? Et d’ailleurs, comment s’y prendrait-on ?

Et dans les cales des bateaux qui quittent Bakshaan, les mères esclaves bercent leurs enfants esclaves en leur chantant la complainte de l’esclave Tatterdemalion :

Le roi des fous mène la ronde
Un deux trois saute pirouette
Le roi des fous trompe le monde
Un deux trois danse marionnette

Bio:

Narayan est récemment venu auprès du fou de Nastélian pour lui tirer des informations d’ordre politique sur les notables de la cité ambitieuse. Narayan y a notamment appris l’existence d’une amourette entre Jiacko et Mahaut malgré la grande opposition politique apparente, de jour, entre les deux sénateurs.

Tatterdemalion

Mournblade Shmngg Drumcain