Jharkor

Jharkor.jpg

Le Royaume du Jharkor est plus grand que son voisin nordique du Dharijor, par la superficie et par le coeur. Son climat très doux et ses verdoyantes plaines en font un territoire fort convoité. On surnomme le Jharkor “le Grenier de l’Ouest” en raison des denrées abondantes que le royaume produit.

Une vaste flotte militaire et une flotte marchande plus vaste encore répondent aux ordres du jeune roi Dharmit, et malgré l’embargo qu’essaie de mettre en place Pan Tang, les navires du Jharkor sont trouvables dans tous les ports des Jeunes Royaumes. Le Jharkor n’a pas peur de Pan Tang et le fait clairement savoir.

Le Jharkor est une puissance montante, dont la puissance atteindra bientôt celle de l’Ilmiora ou des Cités Pourpres. Sa capitale, Dhakos la Cité des Mille Flèches est une des plus extravagantes et exotiques cités de son temps. Ses longues spires pointant vers le ciel, à la mode Melnibonéenne tant chérie, ses avenues boisées et ses myriades de couleurs et senteurs font de cet imposant et majestueux port une destination de rêve pour de nombreux Princes-Marchands. La raison d’être de ces spires se trouve dans les coutumes du royaume qui veulent que, pour mieux prier les Dieux, il faille être au plus près d’eux. Aussi, ces spires sont généralement des lieux de cultes privés.

Le peuple du Jharkor est courageux mais pas fier, il aime son roi et son royaume et serait prêt à prendre les armes pour défendre la tranquillité de ses plaines et de ses forêts. D’ailleurs, des armées sont levées un peu partout dans les régions, et les soldats aux armures dorées se dirigent chaque jour un peu plus vers le nord, préparant une hypothétique guerre avec le sanglant peuple du Dharijor.

La Forteresse des Trois Royaumes

Bâtie lors des guerres d’indépendance des Terres de l’Ouest, la Forteresse des Trois Royaumes fût en réalité bâtie par les meneurs des hommes libres du Tarkesh et du Jharkor, Skkar et Jhellen. La construction de la forteresse, située à quelques jours de chevauchée de Lashmar, la capitale de la Province Impériale du Dharijor, marquait un tournant dans les guerres d’indépendance de ces deux nations en passe d’être libérées de l’oppression melnibonéenne. Le Dharijor demeurait, docile, sous le joug de l’Île aux Dragons, un état de fait insupportable pour les jeunes rois pétris d’idéaux de liberté et galvanisés par leur succès qui désiraient désormais libérer la première colonie de l’empire.

On y signa le désormais célèbre Traité des Trois Royaumes qui définit encore aujourd’hui les frontières du Jharkor, du Tarkesh et du Dharijor. Toutefois, à cette époque, la signature du Dharijor manquait encore et il fallu attendre la fin de la guerre et le départ du gouverneur melnibonéen pour que ce traité soit finalement ratifié. Cette forteresse marque ainsi historiquement à la fois le succès des nations des hommes dans leur quête d’indépendance entre-elles et vis-à-vis de Melniboné. Au Dharijor, l’opinion était divisée au sujet de ce traité élaboré sans le consentement du royaume en devenir. Depuis l’inféodation à Pan Tang, les références à cette entente sont systématiquement détruites ou discréditées. La Forteresse, à quelques jours de chevauchée de la capitale, a ainsi pris l’allure d’une agression perpétuelle du Tarkesh et du Jharkor.

Le traité et la forteresse sont des symboles forts des mythes nationaux du Tarkesh et du Jharkor, et plus encore aujourd’hui où l’Histoire semble se répéter pour les deux nations libres. Un ouvrage et plaidoyer célèbre écrit par un noble Dharijois en exil, Pour les Trois Royaumes, traite de la nécessité de percevoir le Dharijor comme une victime de Pan Tang et non comme un allié, et fait référence à la Forteresse.

La Forteresse est gardée par les meilleures troupes du Jharkor et du Tarkesh en raison de son positionnent offensif mais également défensif, la Forteresse protégeant la Route de l’Été, une vallée reliant les deux royaumes et permettant le transfert de marchandises et de troupes quelques mois durant l’année. Malgré des assauts répétés, les armées Dharijoises n’ont pas encore réussi à pénétrer dans l’enceinte de la Forteresse.

Montagne_des_Trois_Royaumes.jpg

Les Léopards Blancs

La troupe d’élite chargée de la sécurité du roi se nomme les Léopards Blancs, leurs armures étant ornées de peaux du rare animal.

L_opard_Blanc.jpg

Personnages

Ali_ene.jpg Ailëene Cormlaith
Reine blanche de Guynw’ecz
Daphnys.jpg Daphnys Aspasi
La Lettre de Sang de Jadmar et le Symbion d’Ellyon
Leccia.jpg Lecia Vocciula
Capitaine rescapée du Tourmenteur
Leoraa2.jpg Leoraa Alphis
Héliaste de Donblas et Redresseur de la Commanderie d’Albanyr
Obliana.jpg Obliana Denakyl
La Lionne de Sylvenoire

Jharkor

Mournblade Shmngg SimS